UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Responsabilité d’une fondation gérant un établissement psychiatrique pour la blessure causée par un pensionnaire à un autre

Contrats
Outils
TAILLE DU TEXTE

En présence d'un contrat d'hospitalisation libre liant un pensionnaire, victime d'une blessure de la part d'un autre, à une fondation, la responsabilité de cette dernière ne peut être recherchée que sur le fondement d'un manquement à ses obligations contractuelles de sécurité et de surveillance.

Un majeur placé sous tutelle et accueilli dans un service psychiatrique d'un établissement de santé privé géré par la fondation a été blessé par un autre pensionnaire sous tutelle. La tutrice de la victime a assigné le tuteur de l’auteur, la fondation et l'assureur de cette dernière en responsabilité et indemnisation du préjudice corporel de la victime. La cour d’appel de Toulouse a condamné la fondation et son assureur, in solidum, à payer diverses sommes à la tutrice. Dans la mesure où la fondation (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne