UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

DS Avocats assiste LDC et la Société Plouray

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

DS Avocats conseille LDC et la Société Plouray pour la reprise du Groupe Doux.

dsavocatsLes équipes de DS Avocats :

- Restructuring : Martine Zervudacki-Farnier (associée), Jean-Charles Gancia (associé) et Christian Pascoët (associé),
- Corporate : Arnaud Langlais (associé),
- Concurrence : Romain Bourgade (associé) et Michel Debroux (associé),

ont accompagné pour la reprise du Groupe Doux en difficulté :

LDC leader français de la volaille pour la reprise d’une partie des actifs : les marques, l’usine de QUIMPER (produits élaborés), une partie du site CHATEAULIN (où une nouvelle usine à la pointe de la technique va être construite représentant un investissement de 55M€) ,

la Société des Volailles du PLOURAY (SVP) pour la reprise de l’abattoir de PLOURAY,

LDC dans l’élaboration et la concrétisation des offres du consortium - composé des sociétés LDC, ALMUNAJEM, TERRENA et TRISKALIA, auteur de trois offres portées par trois JV :

· YER BREIZH (LDC, le distributeur saoudien ALMUNAJEM, TERRENA et TRISKALIA pour la reprise de l’amont Bretagne (fermes de Bretagne, les couvoirs et usine d’aliments de BANNALEC) ;
· HUTTEPAINS VENDEE (LDC et TERRENA) pour la reprise de l’usine d’aliments de l’OIE ;
· LES FERMES DE VENDEE (LDC et TERRENA) pour la reprise de l’amont VENDEE.

LDC et les sociétés du consortium reprennent 902 emplois sur les 1.187 du volailler, et proposent 249 offres de reclassement.

Le groupe familial LDC est le 1er volailler français. Avec ses marques Loué, Maître Coq, Le Gaulois, Marie, etc., il réalise un chiffre d’affaires de 3,7 milliards d’euros (dont 17 % à l’export). LDC dispose de plus d’un milliard de capitaux propres, réalise 174,5 millions de résultat opérationnel, emploie 18 500 salariés, dont 16 200 en France, répartis sur 75 sites de production en France et en Pologne et sept plateformes logistiques en France.

Les sociétés membres du consortium étaient conseillées :

- Le groupe ALMUNAJEM, par le cabinet Cleary Gottlieb Steen & Hamilton, avec :

· pour le département Restructuring Aude Dupuis (associée), Hugues Tabardel (collaborateur) et Jérôme Hartemann (collaborateur) ;

· et pour le département Corporate Jean-Marie Ambrosi (associé) ;

- TERRENA, par le cabinet De Pardieu Brocas Maffei, avec :

· pour le département Restructuring Philippe Dubois (associé) et Clément Maillot-Bouvier (collaborateur) ;

· pour le département Corporate, Guillaume Touttee (associé) et Thomas Forin (collaborateur) ;

· pour le département Concurrence, Emmanuel Durand (associé) et Chimène Faurant (collaboratrice) ;

· pour le département Social : Philippe Rozec (associé), Isabelle Dauzet (collaboratrice) et Chloe Quenez (collaboratrice) ;

· et pour le département Banque Finance : Corentin Coatalem (associé) et Charles Connesson (collaborateur) ;

- TRISKALIA.