UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

PDGB conseil sur la cession des cures thermales La Roche Posay auprès de L’Oréal

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

PDGB accompagne Bpifrance, Ouest Croissance, UI Gestion et l'équipe de management de la Société des Thermes de la Roche-Posay dans la cession des cures thermales La Roche Posay auprès de L'Oréal.

pdgbLe 1er août dernier, l'Oréal a annoncé le projet d'acquisition de la Société des Thermes de La Roche-Posay.

L'Oréal a remis aux actionnaires de Holding STRP (Société des Thermes de La Roche-Posay) une offre irrévocable en vue de l'acquisition de la totalité des titres de la société. Le projet prévoit la cession préalable de l'activité hôtelière aux actionnaires actuels de Holding STRP et une exclusivité de négociation en faveur de L'Oréal.

Créée en 1921, la STRP est la première station en Europe exclusivement dédiée aux affections dermatologiques. L'eau thermale de La Roche-Posay présente des propriétés thérapeutiques anti-inflammatoire, cicatrisante et apaisante, pour soigner les maladies de peau (eczéma, psoriasis, séquelles cicatricielles de brûlure, suites cutanées de traitements contre le cancer). En 2017, l'activité thermale bénéficie à plus de 7 500 patients par an, générant un chiffre d'affaires de 3.6 millions d'euros.

Laetitia Toupet, Directrice Générale de La Roche-Posay, a déclaré : « ce projet d'acquisition nous permettra de pérenniser et renforcer l'ancrage dermatologique de la marque La Roche-Posay en développant les indications existantes et de faire de la station thermale le fleuron de la marque. »

Conseil de Bpifrance, Ouest Croissance, UI Gestion et de l'équipe de management de la Société des Thermes de la Roche-Posay, le cabinet PDGB a accompagné les différents acteurs de cette opération. Roy ARAKELIAN et Olwen COLLON sont ainsi intervenus pour les aspects corporate de l'opération, Thierry JESTIN et Arnaud GIROIRE pour les aspects fiscaux.