Réforme de la justice : les bâtonniers restent mobilisés

Institutions
Outils
TAILLE DU TEXTE

Les bâtonniers des vingt plus grands barreaux ont tenu un point presse à la Maison des Avocats de Bobigny pour marquer leur désaccord avec le projet de loi de programmation pour la justice présenté ce matin en conseil des ministres.

Alors que la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, a présenté ce matin le projet de loi de programmation pour la justice en Conseil des ministres, Jérôme Gavaudan, Président de la Conférence des Bâtonniers et Valérie Grimaud, Bâtonnier de l'Ordre des Avocats du Barreau de Seine-Saint-Denis ont organisé un point presse à 14h00 à la Maison des Avocats de Bobigny rassemblant les bâtonniers des vingt plus grands barreaux pour « marquer leur désaccord » avec le projet de loi de programmation pour la justice tant sur le contenu que sur la méthode.

Selon Valérie Grimaud, « les avocats n'ont aucune difficulté à envisager la simplification de la justice. Ce que l'on aurait pu espérer : c'est ce que l'on reprenne ces tonnes de codes dans lesquels on a amoncelé année après année, gouvernement par gouvernement, et de plus en plus vite, depuis au moins dix ans, des tonnes de textes qui finissent d'ailleurs par se contredirent pour devenir inapplicables ».

De son côté, Jérôme Gavaudan, a expliqué pourquoi la mobilisation des bâtonniers va se poursuivre : « la ministre précise qu'elle est pleine de bonnes intentions sur la fluidité de l'institution judiciaire, la fluidité des procédures, sur l'accès au droit mais ce sont des discours. Quand nous regardons le texte, tel qu'il nous est présenté, nous ne retrouvons pas les bonnes intentions de la ministre. C'est ce qui fait que nous allons continuer à nous battre dans le cadre des travaux parlementaires notamment. »

Arnaud Dumourier (@adumourier)