UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Régime de pension des travailleurs indépendants : octroi de la pension au taux ménage

Actualités
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le Conseil des ministres belge a approuvé un avant-projet de loi et un projet d'arrêté royal sur l'octroi de la pension au taux ménage aux indépendants.

Tout travailleur indépendant ou salarié retraité a droit à une pension au taux ménage lorsque son conjoint n'exerce pas d'activité professionnelle, ne bénéficie pas de prestations de sécurité sociale et respecte les plafonds de revenus pour l'activité professionnelle autorisée. Lorsque les deux conjoints ont droit à une pension, une pension au taux ménage est versée si elle est plus avantageuse que la somme des deux pensions en tant qu’isolé.

En dérogation à ces principes et contrairement aux travailleurs salariés, le régime de pension des indépendants ne permet pas l'octroi d'une pension au taux ménage aux indépendants mariés à un fonctionnaire statutaire retraité.

Le 9 novembre 2018, le Conseil des ministres belge a approuvé deux textes relatifs à l'octroi de la pension au taux ménage aux indépendants :
- un "avant-projet de loi modifiant diverses dispositions relatives au régime de pension des travailleurs indépendants, en ce qui concerne le cumul entre une pension au taux ménage et une pension dans le chef de l'autre conjoint" ;
- le "projet d'arrêté royal modifiant l'arrêté royal du 22 décembre 1067 portant règlement général relatif à la pension de retraite et de survie des travailleurs indépendants, en ce qui concerne le cumul entre une pension au taux ménage et une pension du chef de l'autre conjoint".

Ces textes mettent fin à cette différence de traitement.
À l'avenir, tous les travailleurs indépendants auront potentiellement droit à une pension au taux ménage.
En outre, ces projets apportent des adaptations techniques à la législation afin de l'aligner sur la législation des systèmes de régimes des travailleurs salariés et du secteur public.

Les projets sont transmis pour avis au Conseil d'Etat.