UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Dîner débat de l’Association Française d’Arbitrage

On en parle
Outils
TAILLE DU TEXTE

L’Association Française d’Arbitrage organise son dîner débat annuel le mercredi 30 mai 2018 à la Maison du Barreau à Paris. Monsieur Thomas Clay, Professeur à l’École de droit de la Sorbonne et doyen honoraire de la Faculté de droit, introduira le débat sur le thème « Le contrôle des sentences par le juge étatique. Jusqu’où ira-t-il ? ».

Incontestablement une tendance nouvelle existe à la Cour d’appel de Paris qui annule plus souvent qu’auparavant les sentences arbitrales internes et internationales.

Est-ce une bonne ou une mauvaise chose ? Ces annulations sont-elles conformes à la jurisprudence classique ou marquent-elles une tendance nouvelles du juge à entrer plus avant dans les sentences ? Ces questions se posent aussi bien lorsqu’il s’agit d’annulation pour infraction pénale type corruption ou blanchiment que lorsque l’ordre public classique sert de base à l’annulation. Bref, existe-t-il une nouvelle tendance et faut-il l’approuver ?

Ce sont les questions qui ont été posées au Professeur Thomas Clay, lequel viendra donner son point de vue lors de notre dîner-débat du mercredi 30 mai prochain.

Nous serons heureux de vous retrouver nombreux à la Maison du Barreau à Paris pour en débattre.

Informations

Mercredi 30 mai 2018 | 20 heures

Inscription | Adhérents AFA : 90 € Non adhérents : 120 € 

Maison du Barreau | Salons de Harlay | 2, rue de Harlay 75001 Paris

Contact :

Tél. : 01 53 77 24 31

E-mail : [email protected]