UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Statistiques 2018 sur la profession d’avocat

Avocat
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le ministère de la Justice a publié les statistiques 2018 sur la profession d'avocat.

Le 18 septembre 2018, le ministère de la Justice a publié les statistiques 2018 sur la profession d'avocat.

Au 1er janvier 2018, 66.958 avocats ont été recensés sur l’ensemble du territoire national contre 48.461 dix ans plus tôt (+38 %). 
Avec 28.145 avocats, le barreau de Paris concentre à lui seul 42 % de l’effectif total.
La profession d’avocat poursuit sa féminisation. En 2018, elle atteint 55,6 % contre 49,9 % dix ans auparavant.

Concernant les modes d’exercice, plus d’un tiers des avocats exercent à titre individuel (36 %). 59 % se partagent de manière égale entre ceux exerçant en qualité d’associé et ceux exerçant en qualité de collaborateur. Les salariés représentent 4,4 %.
Par contre, la majorité des avocats du barreau de Paris exerce en qualité de collaborateurs (40 %). Dans les autres barreaux, cette proportion n’atteint que 21,8 % en moyenne.

Au 1er janvier 2018, on compte 9.337 groupements d’exercice (5.572 en 2008) :
- 54 % de sociétés d’exercice libéral à responsabilité limitée (SELARL, y compris SELEURL) ;
- 23 % de sociétés civiles professionnelles (SCP) ;
- 13 % en association.
Seulement 56 sociétés pluri-professionnelles ont été recensées, soit 0,6 % de l’ensemble des sociétés. Dans la grande majorité des cas, il s’agit de SELARL.

S'agissant des mentions de spécialisation, 8.266 mentions de spécialisation ont été recensées au niveau national. 
Plus de la moitié des mentions sont concentrées sur cinq mentions :
- droit du travail (18 %) ;
- droit fiscal et douanier (11,3 %) ;
- droit des sociétés (9,4 %) ;
- droit de la sécurité sociale (8,8 %) ;
- droit de la famille et des personnes (8,5 %).

Au 1er janvier 2018, 2.333 avocats étrangers sont inscrits à un barreau français, dont plus des trois-quarts à celui de Paris (1.800). 
Parmi ces avocats étrangers, 1.153 sont originaires d’un pays de l’Union européenne (49,4 %), pour la plus grande part d’Allemagne (9 %) et du Royaume-Uni (8,7 %). Hors Union européenne, les avocats sont principalement originaires d’un pays d’Afrique (28,5 %) et d’Amérique du Nord (8 %).

2.731 avocats sont inscrits à la fois à un barreau français et à un barreau étranger. La quasi-totalité d’entre eux sont inscrits au barreau de Paris (94 %).

Enfin, le nombre de bureaux secondaires ouverts dans le ressort des barreaux par des avocats non inscrits à ces barreaux a augmenté de 48 % entre 2008 et 2018, passant de 861 à 1.277.