UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Softlaw lauréat du premier Concours "Legaltech France" organisé par Herbert Smith Freehills

Legaltech
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le cabinet d'avocats d'affaires international Herbert Smith Freehills a innové en organisant son premier Concours "LegalTech France".

Dans le cadre de la préparation de ce concours "LegalTech France", Herbert Smith Freehills a rencontré de nombreuses legaltechs pour en sélectionner 3 qui ont participé au concours : Softlaw, Predictice, dont la solution permet de calculer les chances de succès d'une action en justice grâce à ses algorithmes d'analyse de la jurisprudence et Luxia, qui a présenté sa solution Open Financial Regulation Europa (OFRe) dédiée à la régulation bancaire et financière destinée aux banques et cabinets d’affaires.

Le jury du concours était composé de :

- Louis-Philippe Vasconcelos, Responsable Juridique M&A, BNP Paribas,
- Jean-Guy Mahaud, Responsable du département Commerce international, Direction juridique Marketing & Services, TOTAL
- Sandy Sorba, Juriste, Direction des Affaires Juridiques, Groupe PSA
- Nicolas Péjout, Directeur - Executive Education / Digital Learning / Summer Programs, Sciences Po,
- Eric Fiszelson, Associé Banque et Finance, responsable de l’innovation, Herbert Smith Freehills Paris,
- Hubert Segain, Associé, responsable du département Corporate / M&A, Herbert Smith Freehills Paris,
- Mathias Dantin, Of Counsel du département Projets, Herbert Smith Freehills Paris

Le lauréat du concours "Legaltech France" organisé par Herbert Smith Freehills est Softlawprogiciel ayant pour but d'aider les avocats, les juristes et les professionnels du droit dans leur travail quotidien en facilitant la revue, l'analyse et l'exploitation des données contenues dans les documents juridiques et en particulier les contrats.

En remportant le Concours "LegalTech France", Softlaw, représenté par Sandrine Morard, cofondatrice et Marie Abadie, directrice générale, s'est vu offrir la possibilité de démarrer une phase de test de 3 mois de sa solution au sein d'Herbert Smith Freehills. À l'issue de cet essai, un contrat à long terme pourra être envisagé.

Arnaud Dumourier (@adumourier)