La méditation pratique ancestrale ou ultra moderne ?

En librairie
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le Comité de lecture de la Commission "DJ au Féminin" du Cercle Montesquieu présente l'ouvrage "pas besoin d’être tibétain pour méditer" de Christine Barois.

cercle-montesquieu

pasbesoinetretibetainTout manager soumis à des pressions importantes doit savoir "prendre du recul", rester performant et concentré. Les directeurs juridiques ne font pas exception à la règle, ils doivent développer et entretenir les "soft skills" du "leader".

Certaines entreprises préoccupées par le stress de leurs employés amplifié par la compression des délais, la surabondance d’informations, la nécessité de mener plusieurs activités en même temps et le sentiment de vivre dans un monde de moins en moins sûr, ont développé des programmes de méditation en pleine conscience. Ces entreprises proposent de pratiquer la méditation sur le lieu de travail ce qui favorise le bien être des employés, leur productivité, leur permet de maintenir leur concentration et conduit à une de baisse du taux d’absentéisme.

Ces programmes de "médiation en pleine conscience" sont nés il y a une vingtaine d’années d’une rencontre paradoxale entre la pratique ancestrale des moines tibétains et des neurosciences.

Comment bénéficier des effets de cette pratique qui peut jouer un rôle crucial dans le maintien d’un équilibre nécessaire à l’efficacité professionnelle ?

Pour Christine Barois, médecin psychiatre, instructeur MBCT (Mindfulness Based Cognitive Therapy - thérapie cognitive basée sur la pleine conscience, ) et pratiquant la méditation en pleine conscience, il n’est « pas besoin d’être tibétain pour méditer». Il suffit d’accompagner son souffle et de piocher en fonction de ses besoins dans les méditations guidées proposées par l’ouvrage qui reposent sur la respiration consciente, l’observation des sensations, l’écoute des sons, l’observation des pensées, sensations et émotions … sans jugement.

Constatons les effets de cette pratique sur notre esprit dès les huit premières semaines d’apprentissage :

1. Elle permet de s’ancrer dans le présent en passant du mode faire au mode être, du mode cognitif au mode perceptif en pratiquant notamment l’exercice du «body scan»;
2. Elle permet d’apprendre à se reprendre et à repérer le «vagabondage mental» en évitant que nos pensées prennent le contrôle de notre «pilote automatique» et génèrent une rumination négative;
3. Elle nous fait prendre conscience de nos opinions et de nos jugements sans tenter de barrer la route aux pensées négatives ou indésirables ;
4. Elle nous aide à lâcher nos peurs lors de la prise de décisions importantes ;
5. Elle nous aide à faire face, à accepter les événements et nos émotions, à choisir nos combats.

Le Comité de lecture de la Commission "DJ Au Féminin" recommande la lecture de cet ouvrage pour découvrir ou renforcer la pratique de la méditation en pleine conscience.
Cette pratique millénaire répond aux besoins de nos contemporains et aux exigences d’un environnement professionnel performant, elle permet de rester à l’écoute, concentré et créatif pour trouver des solutions tout en gérant son stress, celui de son équipe sans tomber dans le cercle vicieux de l’anxiété qui peut conduire à l’épuisement et à la baisse de performance.

Contrairement à certaines idées reçues, le méditant n’est pas déconnecté pas du monde réel, il active son cerveau pour se connecter avec lui-même.

Comme nous prenons soin de notre corps, si nous prenions le temps de muscler notre esprit ?

Le Comité de lecture de la Commission « DJ Au Féminin » du Cercle Montesquieu vous souhaite de bonnes lectures.

Armelle Bresson-Trichard, Claire Olive- Lorthioir, Isabelle Ramus, Mireille Clapier-Desclos, Anna Guillaume, Delphine Bordier (dans l’ordre de présentation sur la photo ci-dessous) et Corinne Coscas, Christine Cantournet, Catherine Fox, bientôt sur la photo …

Le Comité de lecture de la Commission « DJ Au Féminin » du Cercle Montesquieu vous souhaite de bonnes lectures.

Armelle Bresson-Trichard, Claire Olive-Lorthioir, Isabelle Ramus , Mireille Clapier-Desclos, Anna Guillaume, Delphine Bordier (dans l’ordre de présentation sur la photo ci-dessous) et Catherine Fox bientôt sur la photo…

comite-lecture-dj-au-feminin-cercle-montesquieu2

 

Des questions des suggestions ? Contact : [email protected]