Qui peut licencier le directeur général d’une filiale ?

Relations individuelles de travail
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le directeur général d’une société mère qui supervise les activités d’une filiale n’est pas une personne étrangère à celle-ci et a donc le pouvoir nécessaire pour licencier le directeur général de la filiale même sans délégation de pouvoir donnée par écrit.

M. X. a été engagé en tant que directeur général par la société B., filiale du groupe A. Il a été licencié pour faute grave par une lettre signée du directeur général de la société mère. Il a cependant revendiqué que ce licenciement était sans cause réelle et sérieuse et a demandé plusieurs sommes à titre d’indemnisation. Dans un arrêt du 6 juillet 2016, la cour d’appel de Bordeaux a rejeté les demandes de M. X. Elle a souligné que celui-ci avait été licencié par le directeur général de la société mère qui (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNew ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne