UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

L’inégalité de traitement instaurée par un protocole de fin de conflit est présumée justifiée

Relations collectives de travail
Outils
TAILLE DU TEXTE

Lorsqu’une différence de traitement entre salariés appartenant à la même catégorie professionnelle et exerçant un travail égal ou de valeur égale résulte d’un protocole de fin de conflit ayant valeur d'accord collectif, celle-ci est présumée justifiée.

Mme. X. et trente-neuf autres salariés ont été engagés par la société A. Ils ont été répartis dans divers établissements pour en assurer l'entretien. A la suite de différents conflits, un protocole de fin de grève a été conclu entre la société A. et des délégués syndicaux relatif à l’établissement X. octroyant aux salariés de cet établissement une prime de treizième mois. Un accord d’établissement a également été passé entre la société A. et l’établissement Y. prévoyant l'octroi de divers avantages de rémunération au (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne