Accords conclus entre CHSCT et annulation de la désignation des membres de ces derniers

Relations collectives de travail
Outils
TAILLE DU TEXTE

La nullité d'un accord collectif relatif à la mise en place d'institutions représentatives du personnel n'a pas d'effet rétroactif. Il est donc nécessaire de prendre en compte cet élément pour la validité de la désignation des membres d'un CHSCT lorsque plusieurs accords se succèdent.

La société A. fait partie d’une unité économique et sociale comprenant plusieurs établissements. Dans le premier établissement, vingt comités d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) se sont constitués dont les CHSCT X. et Y. Le 18 octobre 2015, un syndicat et plusieurs salariés ont demandé l’annulation de la désignation des membres du CHSCT X. intervenue le 5 octobre 2015 au motif qu'une désignation avait déjà eu lieu le 11 février 2015. Pour eux, la nouvelle désignation avait été (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNew ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne