France 2 relaxé après son assignation pour diffamation

Droit pénal
Outils
TAILLE DU TEXTE

France 2, attaqué en diffamation après la diffusion d’un "Complément d’enquête" sur Vincent Bolloré, a été relaxé par le tribunal correctionnel de Nanterre.

La chaîne France 2 a diffusé un "Complément d’enquête" retraçant la vie et le parcours de Vincent Bolloré comportant notamment des passages sur des affaires potentiellement malhonnêtes. Vincent Bolloré a alors attaqué la chaîne pour diffamation. Un communiqué du groupe Bolloré a ainsi souligné que ce reportage "caractérise une volonté avérée de lui nuire en le dénigrant gravement. Ceci porte atteinte à ses intérêts commerciaux". Dans un jugement du 5 juin 2018, le tribunal correctionnel de Nanterre a relaxé France 2. Il est nécessaire de rappeler que la diffamation se définit, selon l’article 29 de la loi du 29 juillet 1881, par (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne