Autorisation de l’inspecteur du travail pour le licenciement d’un salarié protégé

Relations collectives de travail
Outils
TAILLE DU TEXTE

Lorsqu’un salarié est délégué du personnel, le licenciement intervenant après le refus de celui-ci de signer le contrat qu'une personne publique lui propose en application de l’article L. 1224-3 du code du travail doit être autorisé par l’inspecteur du travail.

Mme B. est salariée d’une association et exerce le mandat de déléguée du personnel. A la suite du transfert de cette association à une université, Mme B. s’est vue proposer un contrat de droit public par celle-ci. Estimant que ce contrat apportait des modifications substantielles à son ancien contrat de travail, elle a refusé de le signer. L’université a alors saisi l’inspecteur du travail pour obtenir l’autorisation de licencier Mme B. en raison de son mandat de délégué du personnel. L’autorisation a été donnée et Mme B. a (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNew ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne