UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Skadden, Nixon Peabody et PDGB sur l'acquisition du groupe Schrader par Pacific Corporation

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le groupe industriel japonais Pacific Industrial Co., Ltd., coté à la bourse de Tokyo et de Nagoya, a annoncé son projet de rachat de Schrader, chef de file mondial dans la conception et la fabrication de valves, auprès de Sensata Technologies.

Les sites de production de Schrader étant en France et aux Etats-Unis, Pacific entend renforcer sa présence en Europe et aux Etats-Unis par le biais de cette acquisition. Hors l'activité TPMS (système de surveillance de la pression des pneus) qui est exclue de la transaction, l'opération valorise Schrader à 173 millions d'euros.

Skadden, Arps, Slate, Meagher & Flom LLP a représenté Pacific, avec Arash Attar-Rezvani (associé), Marion Gauvain et Corentin Charlès pour les aspects corporate, Stéphanie Stein (of counsel), Nicolas Etcheparre et Carine Louyot pour les aspects de droit social, et Blanche Savary de Beauregard pour les aspects fiscaux. Les bureaux de Tokyo et New York du cabinet sont également intervenus.

Sensata était représenté par PDGB avec Roy Arakelian (associé) et Olivier Chapalain pour les aspects corporate, Denis Agranier (associé) et Sarah Bouamoud pour les aspects de droit social et Thierry Jestin (associé) et Arnaud Giroire pour les aspects fiscaux, ainsi que Nixon Peabody aux Etats-Unis.