Data Legal Drive rachète son concurrent Captain DPO

Legaltech
Outils
TAILLE DU TEXTE

En 2 ans, la legaltech Data Legal Drive a séduit plus de 400 entreprises avec son logiciel de pilotage de la conformité RGPD, recruté 25 collaborateurs et bouclé une levée de fonds d’1 M€ auprès du Groupe Lefebvre-Sarrut, leader européen de contenu juridique. Elle initie désormais sa croissance externe en rachetant son concurrent Captain DPO, et se positionne comme une alternative française à l’américain One Trust.

La startup, qui affiche une croissance trimestrielle moyenne de 42 % depuis sa création, conforte ainsi son ambition de tripler son chiffre d’affaires et le nombre de clients en 2020.

Depuis le 25 mai 2018, toutes les entreprises doivent se mettre en conformité avec le RGPD, règlement européen visant à la protection des traitements de données personnelles.

Il s’agit d’un changement majeur qui suppose de cartographier les traitements, tenir des registres, mettre en œuvre une gouvernance, refondre les documents contractuels, former les équipes, gérer les demandes des individus et être en situation de justifier de sa conformité auprès de la CNIL.

Afin de pouvoir mener efficacement cette mise en conformité, Data Legal Drive offre une plateforme SaaS sécurisée, globale et documentée permettant un travail collaboratif et en mode projet.

Ce logiciel, créé et maintenu avec des avocats experts en droit des données personnelles de DS Avocats, bénéficie du contenu de Dalloz et des Editions Législatives.

Captain DPO a été créé par la société Jamespot, leader sur le marché des réseaux sociaux d’entreprises, dans le but de répondre aux enjeux de protection des données personnelles.

« Les fonctionnalités de nos deux logiciels sont similaires et nous allons pouvoir en mutualiser les atouts. Nous avons travaillé pour que nous puissions migrer rapidement les clients de CAPTAIN DPO, en leur apportant le fruit de l’expérience que nous avons développée et le contenu juridique et technique présent dans DATA LEGAL DRIVE. Cette acquisition nous permet de nous renforcer comme n°1 français des logiciels RGPD, au moment où beaucoup d’entreprises doivent accélérer leur mise en conformité ou doivent la pérenniser en la digitalisant. Au-delà d’une réglementation stricte et fortement sanctionnée, le RGPD doit aussi être compris comme un moyen de sécuriser les traitements de données personnelles de plus en plus nombreux et complexes dans les entreprises. Et bien plus, il s’agit d’encadrer le respect de la vie privée de chaque salarié, chaque client, chaque prospect, c’est-à-dire chacun d’entre nous, dans une économie de big data où le respect de la privacy doit devenir une valeur éthique », commente Sylvain Staub, CEO de Data Legal Drive.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.